Actualité

Flux Rss
Module Addthis
Imprimer la page
Diminuer la taille du texte Changer la taille du texte Agrandir la taille du texte

Elaboration du programme d’actions 2020 du Contrat de ville

Lancement de l’appel à projets

L’Etat, la Ville de Vannes et Golfe du Morbihan Vannes Agglomération s’associent pour solliciter les acteurs associatifs et institutionnels dans le cadre de la programmation du Contrat de Ville 2020.


L’appel à projets a pour objectif de proposer aux acteurs du territoire de développer des actions à mettre en œuvre dans les quartiers prioritaires de Kercado et Ménimur ou à l’attention des habitants de ces quartiers.

Les dossiers de demandes de subvention sont à transmettre jusqu’au 20 octobre 2019 via le portail extranet :  https://usager-dauphin.cget.gouv.fr


Pour l'année 2020, la priorité sera portée sur les actions visant à :

1.    Renforcer la cohésion sociale
2.    Améliorer le cadre de vie
3.    Accompagner l’emploi et le développement économique.


  • Des actions innovantes en faveur des quartiers
  • Un taux de renouvellement toujours plus important, avec 22 actions nouvelles sur 69 en 2019
  • Un coût total de 2,3 millions €, cofinancé par l’Etat, la Ville de Vannes, Golfe du Morbihan Vannes Agglomération et l’ensemble des partenaires.

Quelques exemples de nouvelles actions en 2019, au plus près des besoins des habitants

  • La lutte contre le gaspillage alimentaire au travers du partage et de la solidarité

Une action portée par l’association Les cuisiniers solidaires, visant à impliquer les habitants des quartiers dans la lutte contre le gaspillage alimentaire, par le biais de la récupération. Elle permet aux habitants des quartiers de partager des moments de convivialité et de solidarité en cuisinant ensemble des repas sains redistribués gratuitement.

  • Accompagner « Territoire Zéro Chômeurs Longue Durée » à Ménimur » (Novita)

Un projet social innovant que souhaite expérimenter Ménimur, avec le soutien de la Ville de Vannes, des chefs d’entreprises et des partenaires (Club des entreprises du pays de Vannes, le club Face 56 et l'ensemble des acteurs locaux intervenant sur le quartier de Ménimur). Vannes serait ainsi le deuxième territoire en Bretagne, après Pripriac en Ile et Vilaine, à expérimenter cette démarche qui sera présentée d’ici la fin de l’année 2019 à l’association nationale zéro chômeur.

  • Une caravane itinérante pour l’équipe de prévention de la Sauvegarde 56

Animations dans un lieu identifié et mobile, au plus proche des habitants et des jeunes : animation de rues, actions de proximité conviviales et attractives (jeux coopératifs…), espace d’accueil et de recueil de la parole.

  • Des voitures en location pour les personnes recherchant un emploi

Bien que desservis par les transports en commun, les habitants de Ménimur et Kercado rencontrent un frein « mobilité » pour l’accès à un emploi. Des véhicules dédiés à la location leur ont été mis à disposition spécifiquement pour des démarches d’accès de retour ou de maintien à l’emploi, par NEO 56, avec deux forfaits jour et semaine,

  • Des échanges renforcés entre les parents d’élèves et les directeurs d’école

Une action portée par l’association Les Mots des Familles, visant à soutenir la communication parent-école, à accompagner les parents et à les sensibiliser à des thématiques éducatives dans les écoles de Ménimur et Kercado, à Jacques Prévert, Armorique, Cliscouët, Jean Moulin et Kerniol.

  • « Bougez les clichés » sur l’image des quartiers

Avec cette nouvelle action originale à la frontière de la culture et de l'emploi, la Mission Locale, à travers la photographie et le téléphone portable, donne l'opportunité à cinq ou six jeunes en démarche d'insertion sociale et professionnelle active de s'impliquer pour valoriser l'image de leur quartier et ainsi faire changer les regards. Le travail des jeunes sera exposé à la Mission Locale, dans les quartiers mais aussi dans d'autres lieux de l'agglomération.

PRIORITE 1 : Renforcer la cohésion sociale

L’appel à projets, au titre de la Cohésion sociale, vise aussi bien des actions qui soutiennent la réussite éducative, la jeunesse, l’accès à la culture et au sport pour tous, l’accès aux droits et le lien social.


  • Vous souhaitez proposer une action en matière de Cohésion sociale ?

Les objectifs à atteindre pour l’appel à projets :

  • Des actions favorisant la réussite éducative

-Mobiliser les dispositifs de la politique de la ville, en particulier les programmes de réussite éducative qui permettent un accompagnement renforcé des élèves les plus en difficultés et de leurs familles.
-Promouvoir la mise en parcours des plus jeunes enfants scolarisés repérés dans le cadre du « Plan académique langage », dans le cadre des programmes de réussite éducative.
-Proposer de l'aide aux devoirs et aux leçons notamment pour les collégiens et les écoliers des quartiers de la politique de la ville en articulation avec le dispositif « devoirs faits ».


Dispositif Coup de pouce clé à destination des enfants de CP et CE1 des quartiers prioritaires


-Renforcer la coopération entre les établissements scolaires et les familles par des espaces parents et des modalités d'échanges diversifiées : accueil individualisé des parents à l'entrée des établissements, valorisation et suivi des élèves, actions du type « Mallette Des Parents. ».
Renforcer les compétences des professionnels de l’enfance et de la petite enfance confrontés à des difficultés.
-Soutenir l'offre de français langue étrangère et les opérations « Ouvrir l’École aux Parents pour la Réussite des Enfants » sur les territoires prioritaires de la politique de la ville en complément du droit commun.
-Développer l'ouverture culturelle et sportive hors du temps scolaire des élèves en complément des actions conduites dans le cadre de l'école, dans le cadre du projet éducatif (lecture, sport, musique, pratiques culturelles diverses…).
-Création d'une mini-entreprise ou classe en entreprise, ou actions dans le cadre du Printemps de l'Entreprise dans tous les établissements du second degré dans les quartiers de la politique de la ville.
-Développer des actions de soutien à la parentalité.


  • Des actions favorisant l’accès aux soins

-Construire des parcours de santé spécifiques (ex: parcours de prise en charge dentaire des enfants, parcours globaux et à long terme en matière de surpoids et d'obésité…) avec les habitants des quartiers prioritaires,
-Améliorer l'accès à la prévention, aux droits sociaux et aux soins pour les personnes vulnérables,
-Soutenir les modes d'exercices regroupés dans les quartiers.
-Développer des actions en faveur de la santé mentale, de la prévention des conduites addictives et de la souffrance psychique,
-Renforcer les compétences psychosociales dès le plus jeune âge,
-Développer des projets d'éducation à la vie affective et sexuelle,
- Développer des projets d'éducation nutritionnelle et de promotion de l'activité physique,
-Développer une démarche de lutte contre le renoncement aux soins permettant d’accompagner les assurés des quartiers prioritaires dans la réalisation effective des soins.


  • Des actions en faveur de l’engagement citoyen des jeunes

-Soutenir l’engagement citoyen de la jeunesse à travers le soutien à des dynamiques innovantes favorisant l'expression et le débat chez les jeunes,
-Promouvoir la mobilité internationale et le service civique au bénéfice des jeunes des quartiers et le développement de missions dans les quartiers au bénéfice des habitants,
-Accompagner les jeunes des quartiers prioritaires pour la recherche de « jobs d’été » (prospection, mise en relation, mobilité, savoir-être…).


  • Des actions en faveur de la culture et du sport pour tous

-Accéder à la culture et au sport en améliorant l’accès des jeunes, les femmes, les personnes handicapées aux pratiques physiques et sportives,
-Soutenir les clubs sportifs pour favoriser l’accueil des jeunes des quartiers prioritaires,
-Inscrire la pratique d'activités physiques et sportives dans les parcours d’insertion et d’intégration sociale,
-Développer l'accès aux lieux artistiques et culturels pour les publics dits éloignés,
-Développer l’éducation artistique et culturelle pour les habitants des quartiers prioritaires.


Jazz en Ville dans les quartiers.

  • Rendre effectif l’accès aux droits

-Donner de la visibilité aux initiatives favorisant le rapprochement des services publics et de la population,
-Favoriser les projets visant à permettre aux habitants de bénéficier du droit commun,
-Promouvoir la pratique du numérique.

  • Favoriser le lien social

-Renforcer la communication sur les actions proposées aux habitant.e.s,
Favoriser l’inclusion des publics « invisibles » (personnes en situation de handicap, personnes âgées, personnes isolées…).
2. Continuer d’agir pour améliorer le cadre de vie


  • Vous souhaitez proposer une action en matière de cadre de vie?

Les objectifs à atteindre pour l’appel à projets

-Conforter la gestion urbaine de proximité et développer l’implication des habitants et de l’ensemble des acteurs,
-Développer le nombre de personnes référentes présentes sur les quartiers notamment sur des périodes aujourd’hui creuses (le soir, le week-end).
-Développer des actions permettant de réinvestir l’espace public

Les marches exploratoires de femmes à Kercado et Ménimur (portage CIDFF) un outil simple et efficace, au service de tous les habitants du quartier.


3. Accompagner l’emploi et le développement économique


Vous souhaitez proposer une action en matière d’’insertion et d’emploi?
Les objectifs à atteindre pour l’appel à projets

  • Soutien à l’accompagnement des demandeurs d’emploi

-Favoriser l’accès à l’emploi des personnes résidant dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville
- Soutenir les professionnels de l'insertion dans leurs pratiques de relations avec le public distant par rapport aux institutions,
-Renforcer et ouvrir au public adulte, le dispositif du parrainage,
-Renforcer l'accompagnement des situations d'apprentissage ou de prise d’emploi avec entre autre, des mesures d’accompagnement à la mobilité,
-Mettre en place des sas de préparation à l'entrée en formation,
-Favoriser l’insertion par l’accès à l’emploi saisonnier,
-Lutter contre l’illettrisme,
-Promouvoir et développer des outils d’aide à la mobilité,
-Développer des actions en partenariat avec les entreprises locales,
-Prévenir et agir sur les discriminations vers et dans l’emploi.


  • Insertion par l’activité économique

-Mobiliser l’insertion par l’activité économique (IAE) pour fournir une réponse adaptée aux besoins des publics les plus éloignés du marché du travail.


  • Développement économique

-Favoriser et accompagner les créations d'entreprises et le développement d'activités économiques dans les quartiers prioritaires,
-Proposer des outils spécifiques aux porteurs de projet de création d’entreprises des quartiers prioritaires.


Modalités pratiques et calendrier

Les documents relatifs à l'appel à projet sont consultables sur le site internet de la ville de Vannes et sur celui de la Préfecture
Les demandes de subvention dans le cadre de la programmation 2020 du contrat de ville doivent impérativement être saisies via le nouveau portail extranet : https://usager-dauphin.cget.gouv.fr)

La date limite de transmission des dossiers est fixée impérativement au 20 octobre 2020.

A l’issue de cette saisie, vous pourrez disposer de votre dossier de demande de subvention.
-Les services de la Direction Départementale de la Cohésion Sociale auront accès à votre dossier directement via ce portail extranet.
-Il vous appartient de transmettre votre dossier (complété via l’extranet) à la ville de Vannes par courrier et par voie électronique : service DSU - 5 rue Guillo Dubodan 56000 VANNES Mel : contact.dsu@mairie-vannes.fr


Accompagnement à la saisie en ligne

Il est proposé aux porteurs de projet qui le souhaitent un accompagnement à la saisie en ligne en fonction des demandes que vous formulerez (Inscription auprès du service Développement social urbain de la ville de Vannes).

Informations importantes :
-Les bilans intermédiaires (état de la mise en œuvre des projets et d'utilisation des subventions 2019) des actions ayant reçu un financement dans le cadre du Contrat de ville en 2019 sont indispensables afin que la demande de subvention pour l’année 2020 soit étudiée. Dans le cas où une action reconduite est financée à nouveau, la subvention ne sera versée qu'une fois le compte rendu (d'activité et financier) de l'action de l'année précédente validé par les services gestionnaires de la politique de la ville.



Pour tout renseignement complémentaire, n’hésitez pas à contacter :

DDCS du Morbihan
Service Politique de la Ville
32, Bd de la Résistance
CS 62541 – 56019 VANNES Cedex
02 56 63 71 22
ddcs-polville@morbihan.gouv.fr

Ville de Vannes
Service Développement Social Urbain
5, rue Guillo Dubodan
56000 VANNES
02 97 01 67 20
contact.dsu@mairie-vannes.fr




Vers le haut

Centre administratif municipal

7 rue Joseph Le Brix
Tél. : 02 97 01 60 00

Ouverture :

  • Du lundi au vendredi de 8h15 à 12h15 et de 13h15 à 17h.
  • Permanence de service de l'État civil, le samedi de 9h à 12h.
    Sont traités en priorité : les déclarations de naissance et de décès ainsi que les demandes de passeport (sur rendez-vous).
  • Le samedi matin, accueil téléphonique de 9h à 12h.

Hôtel de ville

Place Maurice Marchais
BP 509 - 56019 Vannes Cedex

Tél. : 02 97 01 60 00

Ouverture :

  • Du lundi au vendredi de 8h à 12h15 et de 13h15 à 18h.
  • Le samedi matin de 9h à 12h.