Actualité

Flux Rss
Module Addthis
Imprimer la page
Diminuer la taille du texte Changer la taille du texte Agrandir la taille du texte

Livr' à Vannes

Rencontre avec David Robo, Patrick Mahé et Sylvie Rostain

Le salon Livr’ à Vannes aura lieu du 8 au 10 juin dans les Jardins des remparts de Vannes. Rencontre avec David Robo, Maire de Vannes, Patrick Mahé, Président du salon Livr’ à Vannes et Sylvie Rostain, directrice artistique pour un avant-goût de l’édition 2018 :

  • Parlez-nous de votre rôle dans l'organisation du salon Livr’ à Vannes (Levr e Gwened) ?

David Robo : J’ai plutôt un œil transversal sur Livr’à Vannes (Levr e Gwened), faire que tout se passe bien pendant les trois jours du Salon. J’en profite pour remercier les services municipaux qui font un travail formidable, on ne se rend pas compte parfois du travail de logistique nécessaire ! Aujourd’hui, Livr’à Vannes est entré dans le top 5 des salons littéraires français grâce à l’addition de toutes les énergies et je remercie Patrick Mahé, Sylvie Rostain ainsi que les cinq libraires qui font partie de cette belle aventure. Quand on voit la foule se ruer dans les allées du salon, faire des selfies avec les auteurs et repartir avec des livres pour toute la famille, ce sont de belles émotions, c’est ce que je retiens.

Patrick Mahé : Je préside le Salon du Livre de Vannes (Levr e Gwened) depuis en avoir proposé le projet il y a 12 ans. L’idée a séduit spontanément les élus. Vannes, en effet, méritait un Salon du livre généraliste au niveau du potentiel artistique et culturel de la Ville à fort patrimoine historique.
Après une mise en place réussie, une ligne éditoriale clairement définie : -  La Bretagne, la Mer, le Vent (au sens de l’air du temps) -, une direction artistique professionnelle, le Salon a pris une deuxième dimension en amont de son dixième anniversaire.
L’arrivée d’une nouvelle directrice artistique, Sylvie Rostain, très impliquée dans « la chaîne du livre » a permis de faire monter le Salon en gamme, de hisser en qualité la composition du plateau des auteurs.
De plus, la nomination d’un président d’honneur depuis deux ans ; Jean-Christophe Rufin, en 2017, Didier Decoin, Secrétaire Général du Prix Goncourt cette année, apportent au Salon un parrainage de prestige.
D’autre part, la consultation régulière des 5 libraires vannetais - pour « la liste de leurs envies » - les réunions fréquentes du « Comité de Suivi », le professionnalisme des services, le soutien actif permanent du Maire de Vannes, David Robo et des élus, la fidélité d’un large public de lecteurs (et connaisseurs) expliquent le succès grandissant du Salon « Livr’à Vannes » (Levr e Gwened) auquel auteurs de renom et grands éditeurs souhaitent ardemment participer chaque année.
Ceci explique le renouvellement du Salon, via la présence de nouvelles têtes, des écrivains désireux de venir à Vannes pour la première fois. Parallèlement, nous nous plaisons à souligner la forte demande d’autres auteurs, fidèles, attachés à revenir à Vannes.

Sylvie Rostain :  Je suis la Directrice artistique de Livr’àVannes (Levr e Gwened); fonction que j’exerce depuis maintenant 2 ans. 2018 est ma 3ème édition. Mon rôle consiste à établir et mettre en place une programmation, en accord avec le président du Salon. C’est un travail au long cours qui démarre dès la rentrée littéraire d’automne : je lis beaucoup, je vais dans les autres Salons du livre, je rencontre les éditeurs et les auteurs.
Les sélections se font au cours de plusieurs étapes, ce qui met en valeur un travail de suivi régulier et d’harmonie, j’échange beaucoup avec Patrick Mahé et ensuite je lance les invitations.
Cela exige rigueur, sérieux, respect et reconnaissance des différents genres littéraires. Livr’àVannes (Levr e Gwened ) est un salon grand public dont la vocation est d’inviter des auteurs de genre littéraire très varié mais tous incontournables dans leurs domaines respectifs. La riche littérature bretonne en fait bien entendu partie.
La venue des auteurs est complétée par le programme des tables rondes et rencontres que j’établis par ailleurs.

  • Ce qui ne faut pas manquer cette année

DR : La remise du Prix de la Ville de Vannes, qui promet d’être un beau moment. Je vous parle de cela, car je fais partie du jury, chargé de lire l’ensemble des romans sélectionnés pour le concours. Nous avons ouvert le jury à un Vannetais ou une Vannetaise qui est un lecteur des Médiathèques de la Ville. Nous avons délibéré à Paris au mois d’avril avec notamment Didier Decoin, Secrétaire général de l’Académie Goncourt, Yann Quéffelec, Irène Frain, Sébastien Le Fol, directeur de la rédaction du Point, que des grands noms ! Lors du vote, deux livres étaient encore lice, c’est la voix de cette lectrice des Médiathèques qui a été décisive ! Alors quand je remettrai le Prix littéraire de la Ville de Vannes samedi, je penserais à ce moment fabuleux.

PM : Vu le plateau de choix présenté dans sa très large variété, il est quasiment impossible de faire une impasse sur une « Rencontre » ou « Table ronde ».
Dès le vendredi, journée des scolaires vannetais (près de 800) les sportifs auront plaisir à retrouver le champion cycliste Bernard Hinault, à quelques jours du passage du Tour en Bretagne.
Les meilleurs auteurs de bandes dessinées, les écrivains de sentiment breton, les figures de littérature générale, seront très nombreux au rendez-vous.
Une rencontre originale, par exemple, est à citer : celle de Didier Decoin et de Marc Lévy qui traiteront des différentes formes d’écriture et de littérature générale. Une « première » du genre.

SR : On ne peut pas faire de choix en particulier. Les tables rondes et les rencontres programmées couvrent un large panel d’auteurs allant de la littérature générale, aux auteurs bretons en passant par la BD et  la Jeunesse.

  • L'auteur que vous attendez avec impatience, et pourquoi ?

DR : J’ai vraiment hâte de rencontrer le lauréat du Prix de la Ville de Vannes !

PM : Naturellement, Michel Onfray. L’engouement autour de la venue du philosophe est tel qu’il nous a fallu réserver le théâtre Anne de Bretagne pour l’accueillir, dimanche à 10 heures. Sébastien Le Fol, directeur du « Point », magazine partenaire, mènera l’interview si prometteuse.
Michel Onfray a pris position récemment pour les langues régionales (magazine « Bretons ») et écrit un précieux ouvrage sur Victor Ségalen, romancier, poète, ethnographe breton au destin mystérieux.
Une grande attraction en 2018, la venue de l’écrivain irlandais Colum McCann, premier auteur étranger au Salon de Vannes qui, de plus, a souhaité être « en résidence » sur le Golfe du Morbihan, où il peaufine son prochain roman. Il arrive de New York où il dirige des ateliers d’écriture.
Pour les Bretons, c’est un cousin, au sens interceltique. Colum McCann avait séjourné à Saint-Malo. Sa découverte de Vannes, les remparts, le port, la ville médiévale, le marché, les Pubs irlandais  a été un enchantement pour lui.

SR : Il n’y a pas un auteur en particulier que j’attends plus qu’un autre. Disons simplement qu’une évolution supplémentaire du Salon cette année consiste en la venue d’un auteur étranger international : Colum McCann que nous sommes vraiment fiers d’accueillir à Vannes.

  • Votre meilleur souvenir du salon ?

DR : C’était en 2009, une lecture à deux voix entre Bernard Giraudeau et Dominique de Villepin. Je m’en souviens comme si c’était hier.

PM : La remise du « Collier de l’Hermine » par l’Institut culturel de Bretagne à Yann Queffélec, la plus haute distinction créée par les ducs de Bretagne. Son père, Henri Queffélec, en avait été honoré mais n’avait pu le recevoir. Il était décédé. La transmission s’est faite via son fils, sous la conduite mélancolique des sonneurs du Bagad Melinerion. Une très grande émotion. Je n’oublierai jamais, enfin, la rencontre poignante autour des marins engloutis du « Bugaled Breizh » (les enfants de Bretagne). Et celle autour de la navigatrice Florence Arthaud, avec Eugène Riguidel et Yann Queffélec.
Yann Queffélec est le parrain du Salon de Vannes depuis l’origine. Irène Frain, Prix Bretagne/Priz Breizh 2016, en est la marraine. Ils sont aussi membres permanents du jury du prix littéraire de la Ville de Vannes.

SR : Les remerciements chaleureux et la reconnaissance par les auteurs et les éditeurs du travail accompli par tous ceux qui œuvrent au succès de cet évènement.

Liste des auteurs.

Programmation des animations.


David Robo
Maire de Vannes, Maer Gwened

Patrick Mahé
Président du Salon Livr’à Vannes, Prezidant Saloñs Levr e Gwened

Sylvie Rostain
Directrice artistique, Renerez arzel.

Vers le haut

Centre administratif municipal

7 rue Joseph Le Brix
Tél. : 02 97 01 60 00

Ouverture :

  • Du lundi au vendredi de 8h15 à 12h15 et de 13h15 à 17h.
  • Permanence de service de l'État civil, le samedi de 9h à 12h.
    Sont traités en priorité : les déclarations de naissance et de décès ainsi que les demandes de passeport (sur rendez-vous).
  • Le samedi matin, accueil téléphonique de 9h à 12h.

Hôtel de ville

Place Maurice Marchais
BP 509 - 56019 Vannes Cedex

Tél. : 02 97 01 60 00

Ouverture :

  • Du lundi au vendredi de 8h à 12h15 et de 13h15 à 18h.
  • Le samedi matin de 9h à 12h.