D'ou vient votre eau ?

Flux Rss
Module Addthis
Imprimer la page
Diminuer la taille du texte Changer la taille du texte Agrandir la taille du texte

La Direction de l’Eau et de l’Assainissement (DEA) de la ville de Vannes pilote de A à Z l’ensemble de la filière, de la gestion des ressources à la facturation aux abonnés, en passant par la production en usine, la maintenance des équipements, l’entretien et le développement des réseaux, les relevés de compteurs d’eau…

Château d'eau de Liziec

La Direction de l’Eau et de l’Assainissement (DEA) de la ville de Vannes pilote de A à Z l’ensemble de la filière, de la gestion des ressources à la facturation aux abonnés, en passant par la production en usine, la maintenance des équipements, l’entretien et le développement des réseaux, les relevés de compteurs d’eau… L’eau du robinet distribuée à Vannes provient pour l’essentiel (90 %) de trois origines : Les plateaux de Meucon et de Grandchamp, la rivière de Liziec et la retenue de Noyalo.

Si une des sources principale qui alimentait déjà les Vannetais au XVIIe siècle reste encore aujourd'hui utilisée, la satisfaction de tous les besoins en eau nécessite le recours à quatre ressources distinctes dont trois sont exploitées en régie directe par la Direction de l'Eau et de l'Assainissement de la Ville de Vannes

Usine de Noyalo

A chaque ressource son usine

  1. Reconstruite en 1997, l’usine de Lesvellec d'une capacité de 250 m3/h produit près de 25% des besoins de la Ville. L'excellente qualité des sources collectées sur Meucon et Granchamp ne nécessite qu'une reminéralisation sur filtre, une désinfection aux Ultraviolets et au dioxyde de chlore.
  2.  
  3. L’usine du Liziec construite en 1939 traite les eaux de la rivière du même nom. Outre les traitements classiques d'une eau de surface par décantation et filtration sur sable, des compléments de procédé ont été apportés à la fin des années 80 avec en particulier la désinfection à l'ozone et la reminéralisation avant distribution. Elle produit 300 m3/h .
  4.  
  5. En 1964, la construction de l’usine de Noyalo va permettre à la fois d'accueillir un industriel gros consommateur et de préserver l'avenir avec une capacité de 1 000 m3/h. Dotée il y a déjà 40 ans de décanteurs dynamiques, d'une filtration sur sable automatisée ainsi que d'une tour d'ozonation, des traitements complémentaires n'ont cessé depuis d'être mis en œuvre. La filtration sur charbon actif en grain mis en service en 1995 offre à la fois la sécurité et des atouts indéniables sur le plan qualitatif. Elle est aujourd'hui la principale ressource de Vannes capable de secourir la défaillance des deux autres usines mais aussi de subvenir aux besoins de syndicats d'eaux voisins.
  6.  
  7. Arzal est la quatrième ressource depuis 1976. Cette usine, qui traite l'eau de la Vilaine, à pour vocation le secours et l'approvisionnement en gros avec un réseau qui s’étend sur trois départements. Ce complément constitue une assurance face à d’éventuelles difficultés de production, notamment les opérations de maintenance lourdes, une éventuelle pollution de la ressource ou une pénurie comme en 1976.

Le réseau

Au total, toutes ressources confondues, la Ville de Vannes a produit près de 5 millions de mètres cubes d’eau potable.

De la sortie de l’usine de traitement d’eau potable au robinet du consommateur, l’eau effectue un parcours en plusieurs étapes :

  • les canalisations d’adduction d’eau assurent le transport entre l’usine et les réservoirs de tête. Elles sont généralement de gros diamètres et sous pression (Refoulement par pompes de l’eau traitée),
  • les cinq réservoirs et châteaux d’eau permettent un stockage de l’eau afin de garantir la sécurité d’approvisionnement des consommateurs mais constituent également une réserve incendie,
  • les conduites de distribution transportent l’eau à destination des usagers. Le réseau, qu’ elles constituent, comprend des canalisations primaires qui peuvent permettre des interconnexions lorsqu’il y a plusieurs châteaux d’eau, des canalisations secondaires sur lesquels s’effectuent les branchements des usagers. L’ensemble représente un vaste maillage qui fonctionne généralement par gravité (réseau gravitaire).

La Ville de Vannes possède environ 290 kilomètres de canalisations d’eau potable qui sillonnent les rues et les routes.

Un tel réseau démontre l’ampleur des travaux d’entretien (fuites, casses,..), de modernisation qu’il faut déployer en permanence pour garantir le service à l’usager.

A cet effet, la Direction de l'Eau et de l'Assainissement dispose d’un personnel d’astreinte 24 heures sur 24 toute l'année.

Centre administratif municipal

7 rue Joseph Le Brix
Tél. : 02 97 01 60 00

Ouverture :

  • Du lundi au vendredi de 8h15 à 12h15 et de 13h15 à 17h.
  • Permanence de service de l'État civil, le samedi de 9h à 12h.
    Sont traités en priorité : les déclarations de naissance et de décès ainsi que les demandes de passeport (sur rendez-vous).
  • Le samedi matin, accueil téléphonique de 9h à 12h.

Hôtel de ville

Place Maurice Marchais
BP 509 - 56019 Vannes Cedex

Tél. : 02 97 01 60 00

Ouverture :

  • Du lundi au vendredi de 8h à 12h15 et de 13h15 à 18h.
  • Le samedi matin de 9h à 12h.