Skip to main content

Vannes conserve aujourd’hui les trois quarts de son enceinte fortifiée. Au nord, des portions de la muraille gallo-romaine ont résisté aux outrages du temps. Les portes fortifiées à l’époque des Montfort, telle la Porte Prison ou celle de Calmont, sont protégées par des tours et des ponts-levis à balanciers. Mais la plus belle porte est sans aucun doute la porte Saint-Vincent, érigée en 1624 et restaurée en 1747. Ici, le décor de niches à coquilles, de colonnes à chapiteaux, a remplacé les meurtrières, les mâchicoulis et autres artifices défensifs.

Patrimoine- Tour connétable