Aller au contenu principal
Appli mobile
Travaux

Travaux | Rue Émile Burgault

Pendant plus de deux mois, la rue Émile Burgault va être fermée à la circulation.

En cause, le renforcement d’un mur soutenant un jardin qui menaçait de s’effondrer, dans le bastion de Notre-Dame. La Ville de Vannes avait acquis deux maisons aux 27 et 29 de la rue Émile Burgault, afin de mettre en valeur la portion de remparts qui se trouve derrière. C’est lors de la démolition de ces petits bâtiments, en 2019, que le problème est apparu. Ce mur soutient la terre sur laquelle sont aménagés des jardins surélevés de propriétés privées situés en retrait de la rue.

Des micropieux vont être forés dans le sol pour donner une bonne assise au futur mur de soutènement, qui sera renforcé par trois contreforts. Ensuite il s’agira d’habiller ce nouveau mur avec un parement en pierres.

Des grillages ont été posés pour sécuriser le chantier. Ils ne laissent qu’un étroit couloir pour permettre le passage des piétons, au ras des commerces.  "Cette emprise est nécessaire pour permettre au petit engin de chantier d’évoluer à l’intérieur du site des travaux." (François Ars - Maire adjoint en charge des espaces publics). Les piétons auront davantage d’espace pour circuler d’ici quelques semaines. Mais le chantier ne sera pas fini pour autant. Ces travaux auraient dû se dérouler il y a un an mais ont été retardés en raison de la crise sanitaire.  

La Ville consacre 340 000 € dans la réalisation de ces travaux.