Aller au contenu principal
Appli mobile

Musée des beaux-arts

Actualités du musée

Création du Cours Charmey Suivez le travail des élèves en formation d’acteur du Cours Charmey de Vannes, qui se sont immergés dans le musée à sa demande pour une création dans les salles consacrées aux œuvres de Geneviève Asse. Plongez dans l’œuvre bleue et poétique de l'artiste à travers leurs regards et leur hommage.

Création conçue et mise en scène par Angélique Charmey. Réalisation : Sandrine Ray Prise de son : Mélanie Ralaianinosy Assistante caméra et mise en scène : Justine Guichen.

Le Musée des beaux-arts, la Cohue participe à Joconde !  Un catalogue collectif des collections des musées de France qui y présentent leurs collections. 

Pour en savoir plus : http://urlr.me/9xH1d

 

Qui est Geneviève Asse

Expositions du moment

Sur les pas de Geneviève de Wouilt (1882-1960), avec Christine Barbedet

Du 18 décembre 2021 au 8 mars 2022

L’exposition met en résonnance les portraits d’une pastelliste vannetaise avec les créations de l’artiste rennaise Christine Barbedet. Auteure et photographe, Christine Barbedet a conduit une véritable enquête pour retrouver la trace de Geneviève de Wouilt. Cette investigation de longue haleine l’a entraînée à la rencontre des détenteurs de tableaux, permettant ainsi de raconter des histoires sensibles et personnelles, singulières aussi.

Portraitiste vannetaise

Geneviève de Wouilt (1882-1960), portraitiste vannetaise née à Lorient, talentueuse mais relativement discrète, exerça son métier près du port de Vannes, du début des années 1900 jusqu'à l'après-guerre. Elle vivait entre Arradon et Vannes et fut un temps la protégée du général Koechlin-Schwartz qui eut un rôle important dans la création du musée municipal de Vannes.

C'est en découvrant par hasard et avec admiration le portrait au pastel d'un petit garçon, réalisé en 1948 par Geneviève de Wouilt, que l'auteure, journaliste et plasticienne rennaise Christine Barbedet décide d'enquêter sur cette femme quelque peu tombée dans l'oubli.

Son idée : retrouver non seulement de nombreux autres portraits de Geneviève de Wouilt mais aussi, si possible, celles et ceux qui lui ont servi de modèle ou qui possède une ou plusieurs de ses œuvres. C'est de là qu'est née l'exposition qui sera présentée dès le 18 décembre au musée des beaux-arts.

Cette exposition mettra en correspondance les œuvres de l'artiste vannetaise avec les créations et les textes de l'artiste rennaise. « Sur les pas de Geneviève de Wouilt » est le fruit d'échanges, de rencontres, de témoignages précieusement recueillis, mis en scène, illustrés et accompagnés de textes. Christine Barbedet entremêle différents univers dans ce travail de mémoire et d'expression artistique nourri d'histoires personnelles, sensibles et singulières aussi.

Histoire du lieu

Le musée des beaux-arts se situe au coeur de la Cohue.

La Cohue, terme fréquemment utilisé dans l’ouest de la France pour désigner la halle, date à Vannes du XIIIᵉ siècle et appartient alors au duc de Bretagne. Ce passage traversant entre deux rues, accueille bouchers, boulangers, toiliers, merciers…Devenu trop exigu, il est percé au XIVᵉ siècle de quatre baies à arc brisé permettant, au nord et au sud, l’aménagement d’espaces supplémentaires. Au XVᵉ siècle, une salle haute où se tiennent les cours de justice du Duc, est construite perpendiculairement au rez-de-chaussée. Elle conserve toujours ses deux grands murs pignons avec leurs baies et les bancs de pierre dans les embrasures. 

Cette salle, aux belles proportions, accueille le Parlement de Bretagne, exilé à Vannes entre 1675 et 1690.Des piliers massifs et voûtés posés au rez-de-chaussée renforcent au XVIIe siècle la structure du bâtiment qui est entièrement doté de toitures. Sous la révolution, la salle haute abrite le tribunal avant que le théâtre ne soit installé de 1796 à 1940 environ. La façade vétuste de la rue des Halles est renouvelée en 1819. Diversement utilisée jusqu’aux années 1980, la ville entreprend d’importants travaux afin d’y établir le musée des beaux-arts.

Partenaires du musée

Les Amis de l’Art Contemporain du Musée de Vannes

Depuis 2010, l'association avec ses 300 adhérents soutient et encourage les projets du musée de Vannes. Les actions de l'association :

  • Faire connaître les collections, accompagner et soutenir les activités et les animations à l’occasion d’évènements tels que les Nuits Européennes des musées ou les Journées Européennes du Patrimoine.
  • Contribuer à l’enrichissement des connaissances des membres de l’association et du public en matière de patrimoine muséographique, historique, artistique et d’art contemporain.
  • Contribuer à la restauration d’oeuvres d’art et à l’enrichissement des collections du musée des beaux-arts, La Cohue.
  • Participer au rayonnement et à la valeur éducative du musée par différentes initiatives partagées avec ce dernier.

L’association poursuit son objectif de contribuer à la restauration et à l’enrichissement des collections du musée par l’acquisition d’œuvres d’art.  En rejoignant l'association vous bénéficiez :

  • Entrée gratuite aux musées de Vannes
  • Invitations aux vernissages en présence d’artistes 
  • Conférences & newsletters 
  • Visites de centres d’art et de musées

Hop Art

L’association des Amis du musée de Vannes est ouverte à tous et propose des échanges autour de l’art par la visite d’expositions en musées et en galeries, des conférences et des vernissages, des rencontres d’artistes et des découvertes d’ateliers.

L’association se développe en créant la branche Hop Art orientée pour les 18–40 ans. Elle développe une approche dynamique et décomplexée des formes artistiques, des pratiques et incite à l’enrichissement des connaissances. Libre d'explorer l'ensemble des arts et des cultures sous toutes leurs formes, et de découvrir les richesses du patrimoine. Venez découvrir des lieux culturels et des artistes de tous horizons. Valorisez vos compétences en participant à des ateliers créatifs. Menez à bien des projets d’expositions avec les adhérents. En partenariat avec les musées de Vannes, soyez au cœur de leurs collections et des expositions temporaires tout au long de l'année. Participez à leurs temps forts et soyez acteur !

Informations pratiques

Accessibilité

  • Le musée des beaux-arts, La Cohue est accessible aux personnes à mobilité réduite sur l'ensemble du rez-de-chaussée 

Horaires

  • Saison estivale Le musée des beaux-arts, La Cohue et le musée d’histoire d’archéologie, Château Gaillard ouvert tous les jours y compris les jours fériés, du 1er juin au 30 septembre de 13h30 à 18h.
  • Hors saison Le musée des beaux-arts, La Cohue ouvert du mardi au dimanche, du 1er octobre au 31 mai de 13h30 à 18h. Le musée d’histoire d’archéologie, Château Gaillard fermé du 1er octobre au 31 mai. Ouvert aux groupes sur réservation. 

Tarifs

  • Gratuité jusqu’à 25 ans
  • Saison estivale Du 1er juin au 30 septembre Accès couplé musée des beaux-arts et musée d’histoire et d’archéologie, en période estivale :  Plein tarif 7 € / Tarif réduit 5 € / Tarif groupe (+ de 10 personnes, sans guide-conférencier) 5 € Accès à un seul musée : Plein tarif 5€/Tarif réduit 3€/ Tarif groupe (+ de 10 personnes, sans guide-conférencier) 3€  
  • Hors saison estivale Plein tarif 4,60 € / Tarif réduit 2,90 € Tarif groupe (+ de 10 personnes) 2,90 €
  • Tarif conférence : l'entrée au musée et la conférence : 5,10 € / 3,10 €
  • Pass musée : 14 € valable un an, entrées illimitées, entrée valable pour les deux musées.
  • Musée d’histoire et d’archéologie : ouverture exceptionnelle pour les groupes sur réservation. Tarif : 7€

Gratuité et réductions

L’entrée du musée est gratuite pour les moins de 25 ans, les abonnés de la médiathèque, les élèves des ateliers d’arts plastiques du Manoir de Trussac (sur présentation de la carte), les personnes éligibles aux tarifs G et H du quotient familial (sur présentation d’un justificatif), les membres de la Société Polymathique du Morbihan, les Amis de l’Art Contemporain du Musée de Vannes, les membres de l’association Bretagne-Musées, les titulaires d’une carte ICOM ou d’une carte de presse, de conservateur ou de guide conférencier. La gratuité ne s’applique pas aux conférences et rencontres organisées par le musée, seuls les Amis de l’Art Contemporain du Musée de Vannes et les membres de la Société Polymathique du Morbihan en bénéficient (hors ateliers). Les demandeurs d’emploi, les enseignants et les personnes handicapées bénéficient d’un tarif réduit, ainsi que les porteurs d’un billet « visite ville » de l’animation du patrimoine et les abonnés Kicéo (carte Elite).

Service rattaché

Musée des beaux-arts, La Cohue

15 Place Saint Pierre

Élu rattaché

Fabien LE GUERNEVÉ
Fabien LE GUERNEVÉ
Maire-adjoint en charge de la culture et du patrimoine