Aller au contenu principal
Appli mobile

Musée d'histoire et d'archéologie

Actualités du musée

DES HACHES NÉOLITHIQUES DE LOCMARIAQUER VOYAGENT EN ALLEMAGNE

Le 1er avril dernier s’est ouvert au musée régional de Hanovre, en Allemagne, une exposition intitulée “The invention of Gods. Stone Age in the North” (L’invention des Dieux. L’âge de pierre dans le Nord). Parmi les collections présentées dans l’exposition se trouvent une centaine de haches et un anneau-disque en pierre polie, un exceptionnel mobilier funéraire néolithique réalisé entre 4500 et 4000 avant notre ère

et découvert dans le tumulus de Mané-er-Hroëck à Locmariaquer, dans le Morbihan, également appelé tumulus du Ruyk.

Il y fut découvert en 1863 par la société polymathique du Morbihan, qui a donné ses collections en 2019 à la Ville de Vannes. Ce précieux ensemble funéraire a donc été accompagné pour l’occasion par le responsable des collections archéologiques des musées de Vannes afin de permettre leur exposition tout en s’assurant de leur bonne conservation et préservation lors du voyage. Plus de 6000 ans après sa mise en terre, voici donc ce trésor en Allemagne jusqu’à la fin de l’été !

Restauration du cabinet des Pères du désert à Château-Gaillard

Le commanditaire

Parmi les hôtes prestigieux qui ont vécu à Château Gaillard, Pierre de Sérent, Président du Présidial de Vannes en 1643, est probablement celui qui a commandé la réalisation de l’ensemble décoratif pour le cabinet de travail du deuxième étage. Ce dernier a été baptisé depuis « Cabinet des Pères du désert » en raison du thème iconographique des peintures qui s’y trouvent, insérées dans un lambris ouvragé dissimulant les placards.

Le programme iconographique

L’iconographie est répartie en deux principaux registres horizontaux. La partie haute est une suite de 10 grandes peintures : une représentation de Saint-Pierre, certainement inspirée d’une gravure de Bolwest (1612). Viennent ensuite 9 sujets de la vie du Christ : les épisodes choisis valorisent les comportements humbles et charitables, le vœu de pauvreté et l’ascèse. Ces thèmes renvoient directement aux sujets des 57 petits panneaux répartis au registre inférieur où sont représentés les ermites d’Orient, les grands noms du monachisme (Saint-Benoît, Saint-Bruno…), et 13 femmes de l’histoire biblique parmi lesquelles il est possible d’identifier Marie-Madeleine. Le peintre anonyme, probablement un artiste local, s’est inspiré des gravures des frères Sadeler.

Le contexte historique

Les choix du commanditaire s’inscrivent dans le développement au XVIIe siècle d’une spiritualité de renoncement, de la « Retraite » de la conversion personnelle. Cela se traduit aussi par un engouement nouveau pour la vie des ermites.

Les peintures et les lambris ont été restaurés entre 1982 et 1990.

La restauration

En 2020, pendant la fermeture du musée d’histoire et d’archéologie, Château Gaillard, un chantier de restauration a démarré dans le cabinet des Pères du désert. Kyriaki Tsesmeloglou, restauratrice en peintures et Jérôme Séré, restaurateur en menuiserie (Atelier de restauration de Kerguehennec), accompagnés de Christophe Le Pennec, responsable des collections archéologiques au musée, ont consciencieusement déposé les 57 panneaux peints et les 8 peintures sur toiles datant du 17e siècle. Un patient travail de nettoyage et refixage s’est entamé dans l’atelier de la restauratrice basé à Nantes.

Expositions du moment

Histoire de Mané Vechen

Cette exposition relate la passionnante histoire de Mané Vechen, une riche villa maritime érigée par un dignitaire vénète gallo-romain, marchand, à la fin du IIe siècle ou au tout début du IIIe siècle de notre ère. Abandonnée par ses occupants à la fin du IIIe siècle à la suite d’un incendie partiel, elle est réutilisée par une nouvelle population pendant quelques décennies jusqu’au début du IVe siècle. Les fouilles menées dans les années 1970 et surtout de 2000 à 2007 ont permis de mettre au jour l’intégralité des vestiges de cette demeure antique, dont le décor intérieur est sans équivalent dans l’ouest de la Gaule. Le site a livré aussi un abondant mobilier archéologique des IIIe et IVe siècles, notamment d’importants dépôts monétaires.

Réalisée en partenariat avec le Port-musée de Douarnenez, l’INRAP (Institut national de la recherche archéologique préventive) et avec la collaboration du Service régional de l’archéologie (DRAC Bretagne). L’exposition est accompagnée d’un catalogue coédité avec la Société polymathique du Morbihan.

Histoire du lieu

Le musée d'Histoire et d'Archéologie se situe au coeur de la plus vieille demeure de Vannes appelée Château Gaillard.

Hôtel particulier daté du 15e siècle, Château Gaillard est construit en pierre, à l’époque où toutes les constructions de la ville sont de pan de bois. Cette demeure urbaine médiévale a été édifiée par Jean de Malestroit, chancelier du duc Jean V de Bretagne (1408-1442), sur une ancienne propriété d’un certain Gaillard Tournemine, d’où le nom de Château Gaillard. En 1457, le duc Pierre II achète l’immeuble pour servir d’auditoire au Parlement de Bretagne et de demeure pour son président. 

Histoires de Vannes Château Gaillard

Enseignement culturel

Le service musées-patrimoine de la ville de Vannes conçoit pour les enseignants des animations pédagogiques diversifiées.

La classe l'œuvre

Les élèves de l’école Jules Ferry de Vannes et de l’école d’Arlecan de Plouhinec vous présentent leurs découvertes du site archéologique de Mané Vechen et de l'exposition au musée, « Mané Vechen, un art de vivre à la romaine ». Projet interclasses, les élèves ont découvert de séances en séances la richesse de leur patrimoine respectif.

L'oeuvre la classe - école Jules Ferry
La classe & l’œuvre

Partenaires du musée

La Société Polymathique du Morbihan

La Société polymathique du Morbihan est l’une des plus anciennes sociétés savantes de Bretagne, fondée à Vannes en 1826. Depuis ses origines, elle vise à développer les connaissances du territoire Morbihannais et au-delà, à les diffuser. À l’origine de la constitution d’une vaste collection, d’environ 4000 objets, archéologiques, d’animaux

naturalisés, de géologie et tant d’autres, elle en fait don à la ville de Vannes en décembre 2019. Depuis 1912, une partie de cette collection est présentée au musée d’histoire et d’archéologie, Château Gaillard.

La Société polymathique du Morbihan, partenaire privilégié du musée, s’associe à la coédition de catalogues d’exposition. Chaque mois, elle propose des conférences, organise des sorties, donne des accès gratuits aux musées de Vannes, au musée de Préhistoire de Carnac. Elle met également à disposition de ses membres une bibliothèque au fonds patrimonial prestigieux. Plus d’informations et bulletins d’adhésion sur http://polymathique.fr/

Tél : 02 97 42 59 80 Mail : polymatique@orange.fr

Informations pratiques

Accessibilité

  • Le musée des beaux-arts, La Cohue est accessible aux personnes à mobilité réduite sur l'ensemble du rez-de-chaussée 

Horaires

  • Saison estivale Le musée des beaux-arts, La Cohue et le musée d’histoire d’archéologie, Château Gaillard ouvert tous les jours y compris les jours fériés, du 1er juin au 30 septembre de 13h30 à 18h.
  • Hors saison Le musée des beaux-arts, La Cohue ouvert du mardi au dimanche, du 1er octobre au 31 mai de 13h30 à 18h. Le musée d’histoire d’archéologie, Château Gaillard fermé du 1er octobre au 31 mai. Ouvert aux groupes sur réservation. 

Tarifs

  • Gratuité jusqu’à 25 ans
  • Saison estivale Du 1er juin au 30 septembre Accès couplé musée des beaux-arts et musée d’histoire et d’archéologie :  Plein tarif 7 € / Tarif réduit 5 € / Tarif groupe (+ de 10 personnes, sans guide-conférencier) 5 € Ou accès à un seul musée : Plein tarif 5€/Tarif réduit 3€/ Tarif groupe (+ de 10 personnes, sans guide-conférencier) 3€  
  • Hors saison estivale Ouverture exceptionnelle pour les groupes sur réservation : 7€
  • Tarif conférence : l'entrée au musée et la conférence : 5 € / 3 €
  • Pass musée : 14 € valable un an, entrées illimitées, entrée valable pour les deux musées.

Gratuité et réductions

L’entrée du musée est gratuite pour les moins de 25 ans, les abonnés de la médiathèque, les élèves des ateliers d’arts plastiques du Manoir de Trussac (sur présentation de la carte), les personnes éligibles aux tarifs G et H du quotient familial (sur présentation d’un justificatif), les membres de la Société Polymathique du Morbihan, les membres de l’association Bretagne Musées, les Amis de l’Art Contemporain du musée de Vannes, les titulaires d’une carte ICOM ou d’une carte de presse, de conservateur ou de guide conférencier. La gratuité ne s’applique pas aux conférences et rencontres organisées par le musée, seuls les Amis de l’Art Contemporain du musée de Vannes et les membres de la Société Polymathique du Morbihan en bénéficient (hors ateliers). Les demandeurs d’emploi, les enseignants et les personnes handicapées bénéficient d’un tarif réduit, ainsi que les porteurs d’un billet « visite ville » de l’animation du patrimoine et les abonnés Kicéo (carte Elite).

Service rattaché

Musée d'Histoire et d'archéologie, Château Gaillard

2 rue Noé Vannes

Élu rattaché

Fabien LE GUERNEVÉ
Fabien LE GUERNEVÉ
Maire-adjoint en charge de la culture et du patrimoine