Musée des Beaux-Arts, La Cohue

Flux Rss
Module Addthis
Imprimer la page
Diminuer la taille du texte Changer la taille du texte Agrandir la taille du texte

Le Musée des Beaux-Arts, La Cohue affirme une identité fortement ancrée dans l'expression artistique contemporaine.

Terres et Landes - Paysages de Bretagne du 3 juillet au 15 novembre 2020

Katarina Kudelova, Barbey plumes, d’après une étude de Jeanne-Marie Barbey, Plumes sur tulle - 2020. © bg-photographie.com

Dans l’histoire du paysage, genre longtemps qualifié de mineur, le 19e siècle marque en Occident un véritable tournant.
Simultanément, chez de multiples artistes paysagistes s’opère une mutation ; entre fervents d’une peinture idéalisée ou défenseurs d’une peinture d’après nature, les courants sont nombreux dans la peinture française.
Dès 1830, l’École de Barbizon, sous la conduite de Théodore Rousseau abandonne le paysage académique pour une observation attentive et fidèle de la nature. La pratique en plein air et le travail sur le motif se généralisent avec
les impressionnistes.
La Bretagne, à la faveur d’un développement touristique amplifié par l’arrivée du chemin de fer, devient une destination très prisée des artistes. La célèbre École de Pont-Aven en est l’exemple le plus parfait. La Bretagne des côtes, facile d’accès, fascine davantage que la Bretagne des terres, plus secrète.
Landes et forêts, bocages et chemins, fleuves et rivières, deviennent les sujets de prédilection d’artistes de renom ou de petits maîtres parfois oubliés par l’histoire de l’art. Tous nous livrent avec le recul du temps de précieuses informations sur l’évolution du territoire.
Le musée vous invite à une balade artistique, rendue possible grâce aux prêts de plusieurs musées de la région que nous remercions vivement pour leur implication. Cette sélection d’oeuvres produites entre 1850 et 1950 s’enrichit du regard diversifié de six artistes contemporains.

 

Visites guidées de l’exposition
Tous les samedis à 15h jusqu’au 30 juin
et du 5 septembre au 26 septembre
(sauf le samedi 19 septembre, journée du Patrimoine)
Tous les mardis à 10h du 1er juillet au 31 août
(sauf le mardi 14 juillet)


Conférences
Une rencontre avec le photographe de l’Observatoire
photographique des paysages et un paysagiste qui
apporteront leurs regards croisés sur l’évolution
du paysage du 19e siècle jusqu’à nos jours.
Visite guidée réalisée par Marie-Annie Avril
et Françoise Berretrot, commissaires d’exposition
Renseignements au 02 97 01 63 00


Activités pour les enfants
Pendant les vacances estivales, dans l’agenda des petits découvreurs,
une animation pour les 4-6 ans : Mon doux paysage.
Les enfants partent en balade à travers les peintures de paysages
et mettent leurs sens en éveil pour écouter et sentir la nature.
Durant la période scolaire, une animation dédiée aux classes
des cycles 2 et 3 sur la thématique du paysage permettra aux élèves
d’appréhender l’art de la composition et l’interprétation colorée d’un environnement.
Mon carnet de paysage
Un livret-jeu enfant à disposition des familles gratuitement
pour la découverte de l’exposition.


Musée des beaux-arts, La Cohue

Place Saint Pierre - Tél 02 97 01 63 00
Horaires
Jusqu’au 31 mai 2020 :
ouvert du mardi au dimanche (sauf fériés), de 13h30 à 18h
Du 1er juin au 30 septembre 2020 :
ouvert tous les jours, de 13h30 à 18h
à partir du 1er octobre 2020 :
ouvert du mardi au dimanche (sauf fériés), de 13h30 à 18h

Tarifs (sous réserve de modifications)
Jusqu’au 31 mai 2020
Musée des beaux-arts - La Cohue :
Plein tarif 4,60 € / Tarif réduit 2,90 € / Entrée libre le dimanche
Tarif groupe, sans guide-conférencier (+ de 10 personnes) 2,90 €
Du 1er juin au 30 septembre 2020
accès couplé aux deux musées :
Musée des beaux-arts - La Cohue
et musée d’histoire et d’archéologie - Château Gaillard
Plein tarif 6,50 € / Tarif réduit 4,50 €
Tarif groupe, sans guide-conférencier
(+ de 10 personnes) 3,10 €
Conférences (tarif valable toute l’année)
Plein tarif 5,10 € / Tarif réduit 3,10 €
à partir du 1er octobre 2020
Musée des beaux-arts - La Cohue :
Plein tarif 4,60 € / Entrée libre le dimanche
Tarif groupe, sans guide-conférencier (+ de 10 personnes) 2,90 €
Pass’Musée : 12 €.
Accès illimité aux musées pendant un an.
Gratuités et réductions : voir conditions au musée.

 

 

PRISME | Andrea D'Amario, architecture boréale

L’ambition du musée des beaux-arts de Vannes de travailler à partir du support de la lumière est la suite logique d’une recherche de valorisation et de création dans le lieu et pour le lieu.

Plusieurs techniques et matériaux ont été déjà explorés : peinture avec l’art urbain en 2017, textile avec les sculptures colorées et mobiles de Carole Simard-Laflamme ou encore instruments de musique génialement métamorphosés par le collectif Tout reste à faire en 2018.

En 2019, Simon Augade « envahit » le volume architectural du passage de la Cohue par une formidable sculpture monumentale, Intrant, recouverte de dosses de bois, conçue en totale symbiose avec le lieu.

Le projet proposé aux artistes de composer au plus près avec les formes architecturales remarquables du passage constitue un véritable défi sans doute anxiogène, lorsqu’on songe aux volumes impressionnants du site.
C’est à ce même challenge qu’a été soumis à Andrea d’Amario, dont le travail artistique sur la lumière nous a interpellés.

Dans son parcours, Andrea laisse une grande place à l’expérience sensorielle, nourrie par sa propre réflexion intérieure, sous une forme largement méditative. L’ouverture à la rencontre, à l’Autre, enrichie par des séjours à l’étranger, fait de ce jeune artiste un homme posé, à l’écoute, sensible.
La proposition du musée de concevoir une « œuvre lumineuse », au sens premier du terme, dans le passage couvert du musée, a suscité chez lui l’enthousiasme, « ingrédient » indispensable pour favoriser l’étape suivante. Un projet est né dans un temps record lors de cette introspection créative, privilégiant lumière, couleurs et mouvements comme supports de cette démarche artistique.

À la question posée par le musée à l’artiste « comment travailler à partir de la lumière et faire sens avec ce matériau dans le passage », Andrea d’Amario répond de subtile manière. Il imagine une architecture de lumière, arcs et voûtes, inspirée de la cathédrale voisine dans une sorte d’effet miroir. Jouant des tubes lumineux comme de pinceaux, il dessine dans l’espace des lignes brillantes, magnifiées par des filtres de différentes couleurs.
De l’aurore boréale à l’aurore architecturale, il n’y a qu’un pas pour Andrea, dont le principal souhait consiste à « toucher avec les yeux ».
Avec Prisme, le musée décline son engagement artistique, ancré dans l’expression contemporaine, sous une forme accessible à toutes et tous, et propose aux visiteurs une découverte du site de la Cohue métamorphosé.

 

 

Passage central

Musée des beaux-arts, la Cohue
15, place Saint-Pierre

Du 29 mai 2020 au 7 mars 2021

Musée ouvert  (du 1er octobre au 31 mai) du mardi au dimanche inclus sf jours fériés /  fermeture hebdomadaire le lundi.

 

Les dimanches 26 juillet et 16 août de 13h30 à 16h découvrez "Le passage musical"

L'œuvre d'Andrea d'Amario, installation de lumière, devient le temps d'un après-midi lieu de rêveries et d'apaisement. Déambulez dans son œuvre tout en écoutant la playlist préférée de l'artiste.

Renseignements :
Service musées-patrimoine
15 place Saint-Pierre
02 97 01 63 00
musees@mairie-vannes.fr

GENEVIEVE ASSE - Espace permanent

Les oeuvres réunies dans la salle haute du musée de la Cohue, parlent des paysages connus et aimés de Geneviève Asse. Les titres Rhuys, Au fil des jours, Cahier océanique, disent la réalité vibrante qui traverse sa peinture depuis un peu plus d’un demi-siècle.

C’est dans le Paris d’après-guerre qu’elle devient une artiste indépendante, rigoureuse et déterminée à s’engager dans une vision esthétique qu’elle partage avec Nicolas de Staël, Viera da Silva, Olivier Debré… Ensemble, ils vont conduire la peinture vers une abstraction sensible.

Le long parcours de Geneviève Asse a fait d’elle un peintre de renommée internationale, dans le monde de l’art et des institutions.

Le premier étage du musée  est consacré à la présentation des œuvres de Geneviève Asse, qui permet au visiteur de découvrir l'importante donation faite par l'artiste au musée.

Collections XIXe / XXe - Espace permanent

Paysage peint - Nature rêvée

Acquis par l’Etat, en 1835, Le Christ sur la croix peint par Eugène Delacroix (1798-1863) rejoint le musée à sa création en juillet 1886 et devient, dès lors, l’oeuvre emblématique de la collection. L’esquisse du larron provenant de l’atelier du peintre, dernière acquisition de la ville de Vannes, en 2017, enrichit la présentation consacrée à l’artiste.

Quelques images de la Bretagne, associant paysages romantiques et compositions empreintes de modernité révèlent le talent de maîtres incontestés de la fin du XIXe siècle et du début du XXe siècle. Charles Cottet, Flavien Peslin, Henri Moret ou Jean Frélaut livrent, entre terre et mer, une vision poétique et ethnographique de la région.

Maintes fois représenté, le port de Vannes, havre de paix au coeur de la ville, retient l’attention des peintres de différentes influences.

Dans le domaine de l’estampe, la collection en dépôt de l’historienne de l’art Denise Delouche, est le reflet de l’intérêt que la Bretagne a suscité chez les artistes du XIXe siècle et du début du XXe siècle.

VENIR NOUS VOIR

Musée des Beaux-Arts, La Cohue

Place Saint-Pierre
  Vannes

Contact :
Tél. : 02 97 01 63 00
Voir sur
LA CARTE

Les Amis de l’art contemporain du Musée de Vannes

Depuis 2010, notre association avec ses 300 adhérents soutient et encourage les projets du musée de Vannes.

Les actions de l'association :

  • Nous faisons connaitre ses collections, accompagnons et soutenons ses activités et ses animations à l’occasion d’évènements tels que les Nuits Européennes des musées ou les Journées du Patrimoine.
  • Nous contribuons à l’enrichissement des connaissances des membres de l’ association et du public en matière de patrimoine muséographique, historique, artistique et d’art contemporain.
  • Nous avons aussi pour objectif de contribuer à la restauration d’oeuvres d’art et à l’enrichissement des collections du musée des Beaux-Arts, La Cohue.
  • Nous souhaitons participer au rayonnement et à la valeur éducative du musée par différentes initiatives partagées avec ce dernier.


En nous rejoignant vous bénéficiez :

  • de l’entrée gratuite à La Cohue – Musée des Beaux-Arts et au Château Gaillard – Musée d’Histoire et d’Archéologie.
  • des invitations aux vernissages en présence des artistes.
  • des conférences organisées par le musée et notre association.
  • des sorties organisées sur de nombreux sites d'expositions en Bretagne (Kerguéhennec, Musée de Pont-Aven, FRAC, Musée des beaux-arts de Quimper, Rennes, Nantes, Fonds H&E Leclerc pour la Culture, ateliers d'artistes etc.)
  • des newsletters sont envoyées aux membres sur l'actualité du service Musée-Patrimoine.

Vous trouverez nos bulletins d’adhésion à l’accueil du musée ou en le téléchargeant ci-dessous.
Nadine Urien, Présidente
amis-museedevannes.fr

Agenda des Musées

PRISME

Du vendredi 29 mai 2020 au dimanche 07 mars 2021

Andrea d'Amario - Architecture boréale

Exposition Mané Vechen du 26 juin au 30 septembre 2020

Du vendredi 26 juin 2020 au mercredi 30 septembre 2020

Mané Vechen Un art de vivre à la romaine Musée d'histoire et d'archéologie Château Gaillard

Terres et Landes

Du vendredi 03 juillet 2020 au dimanche 15 novembre 2020

Paysages de Bretagne

Centre administratif municipal

7 rue Joseph Le Brix
Tél. : 02 97 01 60 00

Ouverture :

  • Du lundi au vendredi de 8h15 à 12h15 et de 13h15 à 17h.
  • Permanence de service de l'État civil, le samedi de 9h à 12h.
    Sont traités en priorité : les déclarations de naissance et de décès ainsi que les demandes de passeport (sur rendez-vous).
  • Le samedi matin, accueil téléphonique de 9h à 12h.

Hôtel de ville

Place Maurice Marchais
BP 509 - 56019 Vannes Cedex

Tél. : 02 97 01 60 00

Ouverture :

  • Du lundi au vendredi de 8h à 12h15 et de 13h15 à 18h.
  • Le samedi matin de 9h à 12h.