Plein feu sur les monuments

Flux Rss
Module Addthis
Imprimer la page
Diminuer la taille du texte Changer la taille du texte Agrandir la taille du texte

Halle de la poissonnerie

En 1821 une première halle aux poissons, adossée à l'arrière des immeubles de la rue Saint-Vincent, est construite place de la Poissonnerie, lieu d'un marché aux poissons depuis la fin du Moyen Age. Les pêcheurs du golfe souhaitant un bâtiment plus grand et plus hygiénique, une nouvelle halle est réalisée en 1880 par l'architecte E. de Lamarzelle.

Hotel Dieu St Nicolas

Hôtel-Dieu Saint-Nicolas, 14e-17e siècles
Rue Saint-Nicolas, place du Général de Gaulle

Etabli hors les murs près de la Porte-Prison, l'hôpital Saint-Nicolas occupait l'îlot compris entre la rue Saint-Nicolas, la rue Alain Le Grand, la place du Général de Gaulle et la rue Francis Decker.

Aujourd’hui presque invisible, il offre le grand intérêt d´avoir conservé des vestiges de sa structure médiévale, rue Saint-Nicolas et le grand corps de logis rajouté au 17e siècle, place du Général-de-Gaulle.

Hotel de Jérusalem

Hôtel de Jérusalem : 15e – 17e siècles
12 rue des Vierges

La demeure connue sous le nom d'hôtellerie de Jérusalem est la plus ancienne maison édifiée rue des Vierges, dans l'espace afféagé longeant les remparts.
Elle se compose d'un logis simple en profondeur construit en alignement sur la rue. Le type de sa façade dit à menues croisées et la monumentale cheminée adossée au mur gouttereau révèlent une construction des années 1400.

Hôtel de Limur

Hôtel de Limur 31 Rue Thiers,

56000 Vannes

Hôtel de Limur - 1680 - 31 rue Thiers - Classé Monument Historique : 1993

L'hôtel de Limur est construit dans les années 1680, pour le chanoine Raymond Le Doux, issu d'une longue lignée de dignitaires ecclésiastiques bordelais, installés dans la région depuis 1650. Il ne porte pas le nom de son commanditaire mais celui d'un de ses propriétaires du 19e siècle, Charles de Limur dont la famille y demeure jusqu'en 1947.

Hôtel de Roscanvec

Hôtel de Roscanvec - 17e siècle - 19 rue des Halles

Construit vraisemblablement à la fin du 17e siècle, entre 1677 et 1690, pour Jean Macéot de Roscanvec qui lui donne son nom, l’hôtel s’élève sur les bases d’une ancienne maison mentionnée dans le rentier ducal de 1455. De cette époque, il conserve encore à l’intérieur une très belle cheminée et montre au niveau des ouvertures extérieures du rez-de-chaussée la marque de ces transformations.

Hôtel de ville

Hôtel de Ville - 1886 - Place Maurice Marchais - Inscrit à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques : 1992

L'hôtel de ville est édifié en 1886 sur les plans de l'architecte vannetais Amand Charier en remplacement d’un édifice médiéval qui se situait au cœur de la ville close.
C'est en 1861 que la municipalité fait état de son projet de construction d'une nouvelle mairie. Mais ce n'est que 17 ans plus tard, en 1878, que le dossier est ré-ouvert sous le mandat du maire Emile Burgault. Le choix de l'emplacement se porte sur la place Napoléon, ancienne place du Marché.

Hôtel Dondel

Hôtel Dondel - 17e siècle - 8 rue Saint-Vincent

A Vannes, au cours du 17e siècle, la construction bat son plein, en particulier rue Saint-Vincent où s’élèvent de nombreux hôtels particuliers.

Construit dans la première moitié du 17e siècle, l’hôtel Dondel est acquis en 1680 par Pierre Dondel, seigneur de Keranguen, conseiller du roi et premier magistrat au siège présidial de Vannes, auprès de François de La Pierre.

Hôtel Senant

Hôtel Senant - 1680 - Rue de la Bienfaisance

Construit en 1680, date gravée sur le linteau d'une de ses lucarnes, cet hôtel particulier ne porte pas le nom de son commanditaire mais celui de son acquéreur au 18e siècle : Jacques Jean Augustin Senant. Premier président et sénéchal du siège présidial, il achète en 1754 aux héritiers de Jean-Baptiste Lucas un ensemble de maisons correspondant à cet hôtel.

Immeuble Caro-Charier

Immeuble Caro-Charier - 1847 - 3 place du Maréchal-Joffre, 2 rue Alexandre-Le Pontois

Dans les années 1830-1840, le quartier du port de Vannes est le théâtre de grands bouleversements urbanistiques : création de l'hémicycle de la place Gambetta, construction de nouveaux quais.

 

Immeuble - "Au Progrès"

Immeuble « Au Progrès » - 1914-1923 - Rue Emile Burgault et rue Billault

Outre ses maisons en pan de bois, l’intra-muros conserve également de beaux édifices commerciaux de la fin du 19e siècle ou du début du 20e siècle. Remarquable par son implantation d'angle et son dispositif de coupole qui marquent le paysage urbain, cet immeuble est construit entre 1914 et 1923 à l’emplacement des jardins de l’ancien palais épiscopal.

Précédent 1 - 2 - 3 - 4 - 5 -Suivant

Votre Recherche

À consulter

Carte interactive du service d'information géographique

VENIR NOUS VOIR

Patrimoine - Musée

Hôtel de Limur - 31 rue Thiers
  Vannes

Contact :
Tél. : 02 97 01 64 00
Voir sur
LA CARTE

Carte de monuments patrimoniaux

Centre administratif municipal

7 rue Joseph Le Brix
Tél. : 02 97 01 60 00

Ouverture :

  • Du lundi au vendredi de 8h15 à 12h15 et de 13h15 à 17h.
  • Permanence de service de l'État civil, le samedi de 9h à 12h.
    Sont traités en priorité : les déclarations de naissance et de décès ainsi que les demandes de passeport (sur rendez-vous).
  • Le samedi matin, accueil téléphonique de 9h à 12h.

Hôtel de ville

Place Maurice Marchais
BP 509 - 56019 Vannes Cedex

Tél. : 02 97 01 60 00

Ouverture :

  • Du lundi au vendredi de 8h à 12h15 et de 13h15 à 18h.
  • Le samedi matin de 9h à 12h.